10 mai 2008

Yaoundé

Ce coup ci nous sommes à Yaoundé, où nous démêlons quelques dossiers administratifs… Malgré le pénible tourniquet des ministères, c'est un bol d'oxygène (pollué) tant le climat nous semble clément ici.

Je profite donc de cette étape pour faire passer quelques photos avec une connexion digne de ce nom.

A la fin du mois d'avril, la pluie est arrivée. Il était temps, car les herbivores commençaient à pâtir sérieusement de la sécheresse et du manque d'herbe. Les animaux très amaigris étaient nombreux et nous avions même p observer quelques animaux morts sans que nous ne puissions dire avec certitude la cause de leurs décès. Mais la pluie arrivée avec 20 jours de retard par rapport à l'an dernier à changé la donne comme par enchantement : en l'espace de 3 jours, c'est une explosion de verdure ! Un tapis de verdure aux tons de vert les plus variés, parfois quasiment fluo!

Ce changement de climat annonce déjà la fin de saison pour nous; après le WE du 20 mai, fête nationale au Cameroun, nous commencerons à plier bagage. L'activité au ralenti nous permet de consacrer plus de temps à la surveillance, et autres activités dans le parc. Nous en avons fini aussi avec la réhabilitation des pistes, et le réseau atteint à présent les

400 km

praticables !

Bien que nous soyons en fin de saison le travail de fond réalisé profitera l'année prochaine et accélèrera la mise en service du début de saison prochaine. Surtout, ce réseau de piste opérationnel facilite la circulation et l'accessibilité des équipes de surveillance.

A présent, dans les deux tiers sud du parc, l'ensemble du territoire est à moins de

10 km

d'une piste carrossable, améliorant d'autant les possibilités d'intervention…

Les gardes villageois sont en ce moment en formation dans le parc National de la Bénoué, formation dispensée par l'école de faune. Bien  que difficile d'accès pour beaucoup des gars, cette formation a le mérite de donner un petit diplôme aux gars, dont il ne seront pas peu fiers et litimera leur rôle aux yeux de leurs compatriotes. Cela leur vaudra un peu de considération, ce qui ne peut pas nuire.

Tout cela va dans le bon sens, mais il y a encore tant à faire;…

Posté par boubandjida à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Yaoundé

Nouveau commentaire